Votre praticienne vous accueille pour une séance de Gestion de la Douleur

Sophrologie et Douleurs à Rennes (35000)

Sophrologie et Douleurs

La douleur est un mécanisme de défense, un message de détection d’anomalie par le système nerveux.

Chromothérapie

Le système nerveux est composé :

  • Des nerfs : les nocicepteurs (capteurs de douleur) sont présents partout dans le corps et envoient un message à travers la moelle épinière ;  

 

  •  De la moelle épinière : canal situé dans la colonne vertébrale et allant jusqu’au cerveau. Elle réceptionne le message et entraîne une réaction réflexe avant de renvoyer le message au cerveau, comme par exemple ôter la main du feu ;

 

  • Du cerveau : il reçoit le message, localise la douleur et l’interprète.

 

Il y a 2 types de douleurs :

 

La Douleur Aiguë                                                                                         La Douleur Chronique

Le terme aigu ne qualifie pas l’intensité de la douleur,                                 Une douleur chronique se caractérise par :

mais  une  douleur  due  à  une  anomalie disparaissant                             - sa durée supérieure à trois mois ;

lorsque celle-ci est corrigée.                                                                              - sa présence bien que sa cause soit éliminée ;

C'est un processus physiologique utile et protecteur de                              - la difficulté à la comprendre ;

courte durée causé par un traumatisme, une infection                               - son apparition et disparition sans raison apparente.

ou une inflammation.                             

Les douleurs chroniques ont une incidence sur le quotidien (sommeil et/ou appétit perturbé, augmentation du stress et de la fatigue, etc.).

Le comportement peut évoluer en fonction de l’anxiété et de l’usure engendrées par la douleur. Le traitement est différent de la douleur aiguë.

Il va comprendre une approche médicamenteuse, d’où l’importance que le sujet soit également suivi médicalement.

Le sophrologue doit connaître « l’histoire de la douleur » du patient : son cadre de naissance, le parcours du patient depuis son apparition, sa localisation, sa récurrence, sa qualité, son intensité, ses conséquences dans la vie du patient et ses activités afin de proposer un protocole le mieux adapté.

 

La sophrologie peut apaiser et diminuer les symptômes liés à la Douleur en rétablissant progressivement un équilibre physique, émotionnel et mental.

En programmant le cerveau de manière positive, il est possible de tenir à distance la peur de la Douleur. En l’apprivoisant et en comprenant les mécanismes, le sujet se dégage peu à peu de l’emprise de la Douleur jusqu’à pouvoir lui donner un autre sens.

Ces nouveaux repères offrent à chacun(e) une possibilité de s’approprier « sa » Douleur.

En la considérant autrement, l’intensité diminue.

Grâce à la respiration facilitant le déblocage des zones tendues et aux visualisations positives restaurant la perception du schéma corporel, la sophrologie permet de remettre en circulation l’énergie et d’activer de nouvelles ressources.

Attention ! En aucun cas, la sophrologie ne remplace le traitement médicamenteux en cas de maladie.  De plus, un sophrologue ne pourra jamais réaliser de diagnostique ou de prescription. N'hésitez pas à consulter votre médecin en cas de doute.

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site est parrainé par la Chambre Syndicale de la Sophrologie

Connexion